Engins d’intervention en intérieur et extérieur

Poste de pilotage 3G

Missions

Le poste de pilotage 3G est utilisé pour le pilotage en immersion d’un engin d’extérieur ou d’un engin d’intérieur.
Il est conçu pour un fonctionnement avec un pilote et un copilote. Le pilote se concentre sur le pilotage de l’engin et délègue au copilote les opérations de surveillance générale, de surveillance des paramètres techniques de l’engin renvoyés par la télémesure et des opérations de transmission de données vers la base arrière.


Caractéristiques

La baie électronique embarquée dans le véhicule assure la communication en temps réel avec les engins radio-contrôlés.

Elle comprend différents équipements dont notamment :

• Un émetteur radio UHF pour les télécommandes des engins d’extérieur,
• Un récepteur radio VHF pour les vidéos numériques et les télémesures des engins d’extérieur,

• Un récepteur radio pour les vidéos analogiques de secours,
• Un modem coaxial pour les données et vidéos des engins d’intérieur,
• Un sélecteur et un enregistreur vidéo permettant le brassage des vidéos provenant des différentes sources (engins d’extérieur, engins d’intérieur, remorque EMOI, caméras auxiliaires…),

• Un PC permettant le paramétrage de ces différents matériels et l’affichage de l’Interface Homme Machine de pilotage.

Les pupitres de commande sont connectés à ce PC via une carte de communication synchrone. Un des pupitres de commande est dédié à la locomotion de l’engin et la commande du bras. Le second est dédié aux réglages des caméras. Ces deux fonctions peuvent ainsi être partagées par le pilote et le copilote en cas de besoin. La carte de communication synchrone et les pupitres de commande embarquent des développements spécifiques réalisés.
L’IHM de pilotage est basée sur le logiciel de supervision Panorama. Elle donne aux pilotes la possibilité de visualiser le statut de l’engin, de paramétrer les transmissions et de sélectionner les vidéos. Elle présente au copilote sur un écran vidéo, la carte du site d’intervention avec l’affichage de la position du robot d’extérieur dans son environnement, en utilisant le GPS embarqué sur l’engin.
Cette architecture permet de visualiser jusqu’à quatre vidéos en simultané avec un temps de latence inférieur à 100 ms. Ces vidéos peuvent être retransmises vers une base arrière ou un autre poste de pilotage via une fibre optique.

Les distances de transmission des engins d’intérieur sont de 350 m en direct ou d’environ 2 km via une fibre optique. Pour les engins d’extérieur, les distances de transmission sont d’environ 5 km mais dépendent de la topologie des lieux.
Le véhicule est normalement positionné dans un secteur ne présentant aucun risque radiologique pour le personnel.

Pour se prémunir du danger existant dans une zone à risques à la suite de l’évolution de conditions météorologiques, le véhicule a été équipé de matériels de mesures de contamination atmosphérique pour alerter le personnel en cas de dépassement de seuil de contamination et lui permettre de mettre en oeuvre la procédure de mise en sécurité : port des EPI, déplacement du véhicule hors de la zone à risques, évacuation de la zone…