NOS MOYENS

Moyens matériels

L'analyse des scénarios d'accidents et le retour d'expérience des exploitants nucléaires a permis de définir un référentiel d'intervention, puis les moyens humains et matériels nécessaires pour mener à bien les différentes missions.
Ces besoins se sont traduits par la constitution d'un parc de matériels comprenant :
• Des engins d'intérieur, capables de s'introduire et d'intervenir dans les bâtiments
• Des engins d'extérieur, permettant d'effectuer des reconnaissances visuelles, de la caractérisation environnementale, des interventions autour de l'unité accidentée et d'approcher les engins d'intérieur d'un accès au bâtiment
• Des engins de travaux publics téléopérés : bulldozer et pelleteuse avec un poste de pilotage blindé protégeant les pilotes des risques radiologiques
• Des moyens aériens comprenant un système de mesures radiologiques en spectrométrie gamma embarqué sur un hélicoptère (HELINUC) et de drones permettant d'effectuer des observations et des mesures radiologiques
• Un système de mesures de rayonnement, à base de sondes radiamétriques, retransmises à distance
• Un parc de matériels d'appui logistique (matériel logistique, groupes électrogènes, carburant, atelier...) permettant d'assurer l'autonomie du Groupe INTRA
• Des moyens de transmission et de visualisation des informations, mesures et vidéos vers les centres de crise des exploitants et l'IRSN



Moyens humains

La mise en oeuvre des matériels est assurée par des salariés EDF, CEA et AREVA :
• 21 salariés permanents mis à disposition du Groupe INTRA et travaillant sur le site de Chinon,
• 24 salariés, répartis sur les sites nucléaires des 3 entreprises, formés au pilotage des engins et mobilisables en cas d'accident.